BASTILLE DESIGN CENTER

UN PEU D’HISTOIRE

Dès sa construction, au milieu du 19e siècle, le Bastille Design Center situé au 74 Boulevard Richard Lenoir Paris 11, était un magasin de quincaillerie, en activité jusqu’en 2005. Durant 150 ans donc, le Bastille Design Center a poursuivit la même activité, et les éléments d’architecture de l’époque n’ont pas bougé : visiter le lieu et y exposer, c’est un pénétrer dans une autre époque. Véritable écrin pour SOON PARIS, cet espace est un voyage dans le Paris XIXe siècle :

Les 3 niveaux : 

  • un rez de chaussée composé d’une grande salle principale et de petites pièces, et d’un garage : à l’origine les écuries. A l’origine, la grande salle était la pièce principale de la quincaillerie et les 2 petites pièces étaient des chambres. Une troisième pièce faisait office de cuisine.
  •  un 1er niveau avec une coursive qui permet de voir tout le rez-de-chaussée et une toiture sous verrière, pour une luminosité naturelle. Le fondateur de l’entreprise habitait au premier niveau du bâtiment.
  • un niveau moins 1, construit en voutains et poutres Eiffel.

Les sols du rez-de-chaussée et du niveau moins 1 sont en pavés de bois (8 cm d’épaisseur, 8cm de largeur et 15 cm de long) tandis que le 1er étage et les 2 pièces de l’entrée en parquet.

Le bâtiment était situé en bordure du Canal Saint Martin. La marchandise arrivait sur les péniches tirées par des chevaux et était livrée dans le bâtiment sur charettes (les rails des wagonnets sont encore en place dans le bâtiment !).

LE CANAL SAINT-MARTIN

1805 – 1925 :
Début de la construction du canal dès 1805 suite à la Loi du 29 floréal, il faut attendre 1925 pour que les travaux soient entièrement terminés.

Après 1859 :
Le préfet Haussmann veut construire le boulevard du Prince Eugène (actuel boulevard Voltaire). Celui-ci coupe le canal Saint-Martin. Pour le franchir, il aurait fallu un pont mobile. Eugène Belgrand propose de déplacer de 2 km vers l’amont l’échelle d’écluses de la Bastille pour abaisser le niveau du canal d’environ 5 m au droit du boulevard, et permettant de le franchir par un pont fixe.

1860 – 1862 :
Reconstruction de l’échelle d’écluses au niveau de la rue du Faubourg-du-Temple. Approfondissement du canal qui crée une tranchée dans Paris: le préfet Haussmann fait couvrir le canal par une voûte entre la place de la Bastille et l’avenue de la République sur laquelle se trouve le boulevard Richard-Lenoir.

1890 :
La partie restée à ciel ouverte est reconstruite à la suite d’effondrements dus à la dissolution du gypse sous les terrains d’assise. Reconstruction des deux ponts mobiles en acier.

1906 – 1907 :
Construction de la voûte de couverture entre l’avenue de la République et l’échelle d’écluses du Temple par l’entreprise de Simon Boussiron sur un projet de voûtes minces conçues par Messnager. Au-dessus est créé le boulevard Jules-Ferry.

PHOTOGRAPHIES